Tu-160 "Blackjack"

Tupolev Tu-160 code OTAN "Blackjack"
lundi 2 février 2009
popularité : 14%
5 votes

Le Tupolev Tu-160 (en russe Белый Лебедь, soit « cygne blanc », code OTAN "Blackjack") est un bombardier lourd supersonique. Rockwell B-1B « Lancer »
Il se rapproche de la silhouette du Rockwell B-1B « Lancer » . A première vue ces deux avions sont fort semblables
Ses ailes sont à géométrie variable, sa masse maximale au décollage en fait le plus gros avion supersonique au monde.

Un peu d’histoire

Le projet du Tu-160 fût lancé en 1973 par les soviétiques en réponse au lancement du bombardier Rockwell B-1A « Lancer » en 1970.

Tupolev Tu-160 code OTAN "Blackjack" La petite histoire dit qu’après le lancement du programme du B-1, les soviétiques voulurent disposer d’un vecteur nucléaire au moins équivalent, d’où le programme du Tu-160. Mais le président US J. Carter remit en cause le programme du B1 en 1977, il devait être réactivé en 1984 par son successeur Ronald Reagan.

En réponse, les Soviétiques commencent le programme du bombardier «  multi-mission  ». Trois constructeurs aéronautiques furent dans la course : Tupolev avec un avion basé sur le Tupolev Tu-144 surnommé «  Concordski  » ( Konkordski ) ou «  Concordoff  » en raison de sa ressemblance avec le Concorde , le Myasishchev M-18, et un Soukhoï basé sur le T-4. Soukhoï T-4
En réalité c’était le projet de Myasishchev qui semblait le plus prometteur, mais Tupolev seul semblait avoir la capacité à mener à son terme un projet aussi ambitieux et complexe. On demanda alors à Tupolev d’utiliser des éléments du projet rival de Myasishchev, le M-18. La conduite du projet fût confiée à l’ingénieur V.N. Binznyuk.

Mais 30 juin 1977 le projet Rockwell B-1 fut arrêté par les Américains avant d’être relancé en 1981. Cependant les Soviétiques continuèrent le Tu-160, et le 18 ou19 décembre 1981 les essais en vol commencèrent. Le bloc américain eut connaissance du projet à partir de novembre 1981 grâce aux satellites espions.

La production commença en 1984, les essais opérationnels en 1987. Au début, 150 appareils auraient dû être construits, mais par suite de restrictions budgétaires, seulement 35 (dont 2 prototypes) furent réellement construits jusqu’à l’arrêt de la production en 1992.
La Russie reprend l’amélioration et la production de l’appareil. Le premier exemplaire a été livré en mai 2000.

Résolument inspiré du B-1A, le Tu-160 est cependant nettement plus lourd et plus rapide, sa puissance moteur étant pratiquement double !

Missions

Tu-160 ravitaillable en vol grâce à une perche rétractable logée dans le nez de l'appareil
Désigné « Izdiélié 70 » (article 70), ce nouveau bombardier devait pouvoir atteindre le cœur de la défense Nord-américaine en volant à Mach 2, larguer ses charges nucléaires à Mach 1 et rentrer à sa base grâce à un seul ravitaillement en vol !
En septembre 2008 après une mission en Amérique latine, deux Tu-160 ont établi deux records pendant leur vol aller-retour au Venezuela. Ils ont effectué un vol de plus de 15 heures et un ravitaillement en vol de nuit.

Versions

Tu-160 "Blackjack" & Rockwell B-1B « Lancer »
Le Tu-160 se rapproche de la silhouette du Rockwell B-1B « Lancer ».
A première vue ces deux avions sont fort semblables (l’un ayant inspiré l’autre…) avec leur silhouette fine destinée à minimiser la signature radar.
Le Tu-160 n’en demeure pas moins une merveille, c’est aussi le plus gros avion de combat jamais produit, avec ses 275 tonnes au décollage !
Pourtant quelques éléments les distinguent à coup sûr :
- Le Tu-160 est bien plus long (presque 10 mètres) ;
- Cône de queue très fin (genre Concorde) orienté vers le haut ;
- Dessus du fuselage « plat », c’est à dire sans bosse pour le cockpit ;
- Longue arête dorsale à la base de la dérive.

- Tu-160SK : version commerciale (avion civil)
- Tu-160M : bombardier de plus grande taille capable d’emporter des missiles hypersoniques Kh-90 (5 000 km franchissable)
- Tu-160P : prototype d’un avion très longue portée
- Tu-160PP : prototype de brouilleur de radar
- Tu-160R : prototype d’avion de reconnaissance
- Tu-160K : prototype d’avion lanceur de la fusée Kretschet-P
- Tu-160W : -/-

-----------------------------------------------------------------------

Guide de reconnaissance

Tu-160 - Guide de reconnaissance

Voilure à géométrie variable fondue dans le fuselage ; 4 turboréacteurs Samara NK-321 sous le fuselage

Principales Caractéristiques

Type Tu-160 « Blackjack »
1er Vol 18 ou 19/12/1981
Mise En Service mai 1987
Envergure (m) 35,6 (minimale) et 55,7 (maximale)
Longueur (m) 54,10
Hauteur (m) 13,10
Ailes Flèche variable 20°-65°
Surface alaire (m²) 360
Masse max. au décollage MTOW (tonne) 275
Masse max. à l’atterrissage (tonne) -/-
Masse max. utile (tonne) -/-

Principales Caractéristiques d’Exploitation

Type Tu-160 « Blackjack »
Turboréacteur 4x Kouznetsov NK-321 de 25.000 kgp chacun. Ils disposent de post-combustion, et leurs entrées d’air sont à géométrie variable (pour le vol supersonique, Concorde ayant aussi recours à cette astuce)
Kérosène max.(kg) 1.600
Ravitaillement en vol oui grâce à une perche rétractable logée dans le nez de l’appareil (système « probe and drogue » en anglais)
Vitesse (km/h) 2.200 (en altitude)
Plafond (m) 15.000
Autonomie (km) 12.300
Equipage 2 pilotes , 2 opérateurs d’armement. Les quatre occupants disposent de sièges éjectables K-36DM « zéro-zéro » (éjection possible au sol, appareil immobile). Les sièges éjectables russes n’ont plus à prouver leur efficacité… A noter que le contrôle de cet énorme avion s’effectue via un classique « manche à balai », et non via un volant (« yoke » en anglais) comme c’est souvent le cas pour les avions très lourds.

Equipement

Tu-160 - Cockpit

Type Tu-160 « Blackjack »
Affichage relativement traditionnelle : pas d’affichage tête haute (HUD) pour les pilotes ni d’écrans cathodiques (CRT) pour le navigateur et l’opérateur des systèmes d’armes ; pilote automatique, d’un radar embarqué de navigation et d’attaque longue distance (au sol ou en mer) et de contre-mesures électroniques (ECM) pour assurer sa protection.Enfin il dispose d’un système de suivi de terrain automatique.

Armement

Type Tu-160 « Blackjack »
Pas de canons ; 2 soutes interne ; Missiles de croisière longue portée Kh-55 « Kent » ; Kh-10 ; SRAM KH6&(p « Kickback »

Sources : Wikipédia  ; aviation-fr.info


Agenda

<<

2017

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 23 juin 2017

Publication

436 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
9 Sites Web
5 Auteurs

Visites

52 aujourd'hui
203 hier
1963003 depuis le début
17 visiteurs actuellement connectés