Maintenance

jeudi 15 avril 2010
par Didier
popularité : 5%
0 vote

Airbus sera le premier avionneur à recourir à l’identification par radiofréquence pour suivre la maintenance des appareils. Objectif : connaître instantanément l’historique complet des pièces les plus critiques.

L’ A350 XWB , le long-courrier d’Airbus dont l’entrée en service est prévue pour 2013, sera le premier appareil à embarquer des étiquettes d’identification par radiofréquence ( RFID ).
« Sur cet avion, 3.000 pièces seront équipées d’une puce RFID dès leur fabrication chez nos fournisseurs, explique Paul-Antoine Calandreau, responsable du projet chez Airbus.
Cette puce permettra d’assurer leur suivi lors des processus de production et d’assemblage. Mais la grande nouveauté réside dans le fait qu’elle sera utilisée tout au long de la vie de l’appareil. Les tags [étiquettes, NDLR] contiendront des informations d’identification ainsi que l’historique complet de l’entretien des pièces les plus critiques de l’avion, ce qui permettra d’optimiser les opérations de maintenance, de réparation et de révision », explique Paul-Antoine Calandreau, responsable du projet chez Airbus.



Agenda

<<

2017

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 28 mai 2017

Publication

428 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
9 Sites Web
5 Auteurs

Visites

9 aujourd'hui
222 hier
1956215 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés