Hawker Siddeley Harrier

http://fr.wikipedia.org
samedi 21 avril 2007
par Didier
popularité : 6%
0 vote

Le Hawker-Siddeley Harrier est un avion d’attaque au sol anglais apparu dans la seconde moitié des années 1960. Utilisé par plusieurs pays, il a été construit à environ 800 exemplaires et décliné en version navalisée capable de combat aérien, ainsi qu’en version avancée AV-8B Harrier II issue d’une collaboration anglo-américaine.

Le Harrier est le premier avion à décollage et atterrissage vertical mis en service au monde. En pratique cependant, il est trop lourd pour décoller verticalement avec son équipement de combat, sans parler du fait que cette manoeuvre consommerait beaucoup de carburant. C’est donc plutôt un VSTOL (appareil à décollage et atterrissage très courts), capable de se contenter de pistes de 180 mètres de long.

Bien que sa manoeuvrabilité en combat aérien soit moyenne à cause de ses ailes réduites, le Harrier est cependant capable de manoeuvres inédites. En dirigeant par exemple les tuyères vers le bas en plein vol, l’avion est simultanément ralenti et envoyé vers le haut, ce qui peut suffire pour échapper temporairement à un adversaire (principe de la poussée vectorielle). Les pilotes anglais ont utilisé ces possibilités lors des combats aériens de la Guerre des Malouines, avant qu’elles ne soient théorisées par l’US Marine Corps sous le nom de VIFF (Vectoring In Forward Fight) et conduisent à quelques modifications mineures sur leurs AV-8 Harrier.

AV8B Après avoir abandonné ses porte-avions classiques à la fin des années 1960, la marine anglaise s’intéressa vite au Harrier, seul avion pouvant opérer à partir des porte-hélicoptères qui avaient été conservés. Une version spécifique fut alors développée, destinée non plus seulement à l’attaque au sol mais aussi au combat aérien. Elle fut logiquement équipée d’un radar, ainsi que d’un nouveau système de navigation et d’un pilote automatique. Entièrement modifié, le cockpit était surélevé de 28 centimètres, offrant enfin une bonne visibilité au pilote.

Le premier vol du Sea Harrier FRS.1 eu lieu le 20 août 1978 et les livraisons commencèrent l’année suivante. Pour l’entrainement au pilotage, la Royal Navy utilisa des Harrier T.4 qui ne disposaient pas de radar. L’entrainement au système d’arme se fit sur 3 Hawker Hunter T.8M, dont 2 avaient été utilisés pour la mise au point du radar du Sea Harrier. Parallèlement, les porte-aéronefs furent modifiés par l’ajout d’une rampe inclinée vers le haut en bout de pont, qui facilitait grandement le décollage des avions.

JPEG - 259.6 ko
Hawker-Siddeley Harrier

Les Sea Harrier anglais furent modifiés immédiatement après la Guerre des Malouines, entre autres pour pouvoir emporter 4 missiles air-air AIM-9 Sidewinder au lieu de 2 ainsi qu’un réservoir de carburant largable plus gros. Un programme de mise à jour plus important abouti à la version FRS.2, allongée de 35 centimètres, équipée d’un nouveau radar beaucoup plus performant et capable d’emporter 4 missiles air-air AIM-120 AMRAAM. Cette version fut redésignée FA.2 au milieu des années 1990. BAe Sea Harrier

L’Inde commanda 8 Sea Harrier en 1983/1984, puis 11 autres l’année suivante et encore 8 de plus quelques temps plus tard. Les avions indiens ont un radar différents et sont capables de tirer le missile français Magic au lieu du missile américain AIM-9 Sidewinder. 14 de ces avions ont été mis à jour très récemment avec du matériel israélien (nouveaux radars et missiles).


Agenda

<<

2017

>>

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 26 avril 2017

Publication

420 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
9 Sites Web
5 Auteurs

Visites

197 aujourd'hui
257 hier
1947236 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés