Trafic aérien - Comment suivre une route dans le ciel ?

dimanche 14 janvier 2007
popularité : 3%
0 vote

Le DME (Distance Measuring Equipement) DME (Distance Measuring Equipement)

Distance séparant l’avion d’une balise

Tout d’abord il faut savoir que les DME sont, en général, aux mêmes endroits que les stations VOR. Les DME permettent de donner la distance entre l’aéronef et l’antenne DME. Couplée à un VOR celui-ci permet de connaître la position exacte de l’aéronef ; avec le VOR vous avez la radiale de l’aéronef par rapport à la balise VOR et avec le DME vous avez la distance toujours par rapport à la balise VOR.

Le DME utilise la gamme de fréquence de 962 Mhz à 1213 Mhz.

L’aéronef envoie une série de pulses codées à la station située au sol qui renvoie cette pulse après un temps constant ( 50 µS pour un codage type X et 56 µS pour un codage type Y). Pourquoi une pulse codée ? Car la station reçoit plusieurs aéronefs en même temps ; il faut donc que chaque aéronef, qui reçoit toutes les pulses de la station, sache laquelle est la sienne !!

Par conséquent, l’aéronef envoie un série de pulses sur une certaine fréquence et déclenche un chronomètre, il attend le retour de sa pulse sur une autre fréquence et stoppe le chronomètre. Il retranche le temps constant de la balise, qui est de 50 ou 56 µs en fonction du codage utilisé, et donc en déduit sa distance.

Une analogie ? Bon c’est vraiment simple...

L’écho vous connaissez ? Et bien c’est exactement la même chose : vous criez "TOP" vous déclenchez le chrono, quand vous entendez votre propre écho vous arrêtez le chrono ( n’oubliez pas que d’autres personnes peuvent dire en même temps "TAP", "TUP" ou "TIP", là vous n’arrêtez pas le chrono évidemment, c’est ça le codage). La distance est le temps du chrono en secondes multiplié par 330 mètres et divisé par deux ( aller-retour, et à 20 degré Celsius ). Pour le DME il faut évidemment prendre la vitesse de la lumière !!

Vue du pilote :

Le pilote sélectionne une fréquence VOR ou ILS. Ce qui sélectionne automatiquement une fréquence DME associée. En général la distance est représentée sur un indicateur VOR/ILS comme ci-dessous ( en haut a gauche distance = 19.3) :

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ILS : Instrument Landing System ILS (Instrument Localizer System)

Guide vertical et horizontal vers le seuil de la piste

Les limites du VOR et du DME sont perçues à l’approche d’un avion de la piste d’atterrissage. Ces deux instruments de radionavigation permettent d’améliorer considérablement le guidage latéral, mais sans aucune possibilité de fournir un guidage en hauteur de l’avion. Le Système d’atterrissage aux instruments (ILS : Instrument Landing System) permet de donner au pilote l’angle de descente par rapport a la piste en plus de l’information d’altitude. A tout point de vue c’est un système d’approche de précision qui est très utile en cas de mauvaise visibilité ou de visibilité nulle.

Les Composants de Ils

Le récepteur avion reçoit deux signaux : un signal du Localizer (VHF pour guidage latéral) et un signal du Glide (VHF pour le guidage horizontal le long de la pente de descente). Quand le récepteur est réglé sur la fréquence du Localizer, la fréquence du Glide est automatiquement accordee sur le deuxième récepteur.

Le Localisateur

Le signal de localisateur fournit l’azimut, ou la partie latérale. L’information pour guider l’avion à la ligne centrale de la piste. Il est semblable à un signal de Voir sauf qu’il fournit l’information sur une seule radiale : le centre de la piste. L’information du localisateur est montrée sur le même indicateur que le VOR.

Le Glide

La pente de descente est le signal qui fournit l’information verticale de l’avion pendant l’approche de Ils. L’angle de descente standard est de 3°

Balises De Marqueur (Markers)

Des balises de marqueur sont utilisées pour alerter le pilote par rapport à son altitude en cas de mauvaise manoeuvre. Cette information est présentée au pilote par des sélections audio et visuelles. L’ ILS peut avoir jusqu’à trois balises de marqueur : intérieur, moyen et externe.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le VOR VOR (VHF Omnidirectionnelle Range)

Balise que l’avion va suivre pendant son trajet

Le système de navigation omnidirectionnel VHF (VOR) était probablement l’invention de l’aviation la plus significative après le moteur à réaction. Avec lui, un pilote peut simplement et sans ambiguïté se diriger du point A au point B. L’introduction répandue de VORs a commencé au début des années 50 et 50 ans après ça reste le système de navigation primaire dans la majorité d’avion.

Le principe de fonctionnement de base du Vor est très simple : le service de Vor transmet deux signaux en même temps. Un signal est constant dans toutes les directions, alors que l’autre est déphasé par rapport au premier tout autour de la station d’émission. L’équipement aéroporté reçoit les deux signaux, regarde (électroniquement) la différence entre les deux signaux, et interprète le résultat comme radial de la station (angle que fait la droite avion-station avec le nord magnetique).

L’affichage du Vor a quatre éléments :

A- Une rose des vents tournante similaire a celle d’une boussole, graduée de 0 à 360° et qui indique a son sommet le radial choisi par le pilote qu’il soit TO ou FROM (TO : se dirigeant vers la station ou FROM : s’éloignant de la station). Ici, le radial 345° a été placé dans l’affichage.

B- Le sélecteur de roulement d’Omni, ou bouton d’OBS, est utilisé pour faire tourner la rose et chosir la radial désirée.

C- Le CDI, ou indicateur de déviation. Cette aiguille se balance à gauche ou à droite indiquant la direction à suivre par le pilote pour rejoindre le radial. Quand l’aiguille est vers la gauche, tournez à gauche et quand l’aiguille est vers la droite, tournez à droite, une fois centré, l’avion est sur le radial. Chaque point dans l’arc sous l’aiguille représente une déviation 2° du cours désiré.

D- L’indicateur de TO-FROM. Cette flèche se dirigera vers le haut, ou vers le nez de l’avion en se dirigeant vers la station d’emission VOR. La direction inverse sera affichée en s’éloignant de cette station. Un drapeau rouge remplace ces flèches de TO-FROM quand le Vor est hors service, ou le récepteur de Vor est arrêté. Ici, l’avion vole vers la station.

A voir aussi : article 31

A voir aussi : Trafic aérien - Comment sont contrôlées les routes du ciel ?

A voir aussi : Trafic aérien - Réduction des séparations avec les autres avions liées aux turbulences de sillage

A voir aussi : les Aéroports


Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 25 septembre 2017

Publication

468 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
9 Sites Web
5 Auteurs

Visites

168 aujourd'hui
288 hier
1987415 depuis le début
23 visiteurs actuellement connectés