Les différents types d’avions

Avion de transport de passagers long-courrier
mardi 23 janvier 2007
par Didier
popularité : 26%
95 votes

A380 Caractéristiques générales de ce type d’avion :

- fuselage de section cylindrique pour résister à la pressurisation en altitude. Diamètre permettant de placer quatre sièges de front et une allée centrale dans les premiers quadrimoteurs à pistons des années 50, puis six sièges de front dans les quadriréacteurs des années 60. Les Jumbo jets apparus ensuite permettaient d’avoir huit, neuf et même dix sièges de front avec deux allées. La longueur du fuselage étant limitée par les dimensions des infrastructures au sol, l’Airbus A380 en fin de développement est doté de deux cabines cylindriques superposées (fuselage bi-lobes). Etihad Airways Airbus A330-200

- voilure basse car le longeron principal de l’aile doit passer sous le plancher passagers. Cette disposition a l’inconvénient de couper la soute en deux parties ce qui nécessite d’avoir une porte de chargement du fret à l’avant et à l’arrière. VOILURE D UN A330

- groupe motopropulseur constitué de quatre moteurs à pistons dans les années 50, puis de quatre réacteurs. La fiabilité et la puissance des moteurs sont devenues telles qu’on accepte maintenant de n’avoir que deux réacteurs. Le principe de base restant la possibilité de poursuivre le décollage même en cas de panne d’un moteur après le dépassement de la vitesse au-dessus de laquelle on ne peut plus l’interrompre sans « casse » et de poursuivre la croisière avec la moitié des moteurs en panne. Les moteurs sont disposés sous l’aile (meilleure accessibilité) ou en nacelle à l’arrière du fuselage (diminution du bruit perçu par les passagers, meilleure aérodynamique de la voilure).

- train d’atterrissage composé d’un train avant à deux roues, qui ne supporte pratiquement pas la masse de l’appareil et sert surtout à diriger l’avion au sol, et de 2 ou 4 bogies de 4 ou 8 roues. Le nombre de roues est imposé par la résistance des pistes d’atterrissage à l’impact (répartition de la masse de l’appareil sur une surface donnée, la surface dimensionnante pour les avions gros porteurs étant la piste de l’aéroport JFK à New York qui est construite sur pilotis). Airbus A330-300 Les avions équipés de moteurs à hélices avaient des jambes de train très longues pour dégager le cercle de rotation des hélices et qui se repliaient derrière le moteur. Sur les avions équipés de réacteurs, les trains extérieurs (situés sous les ailes) se replient dans les ailes avec une mécanique parfois compliquée (il faut même replier puis faire pivoter l’ensemble sur les avions de combat) ; les bogies intérieurs (situés sous le fuselage) se replient dans le fuselage ou dans des nacelles, la mécanique est plus simple (repliage simple).

A voir aussi : Boeing 747-400
A voir aussi : Airbus A380


Agenda

<<

2017

>>

<<

Mars

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 20 juin 2017

Publication

436 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
9 Sites Web
5 Auteurs

Visites

4 aujourd'hui
229 hier
1962752 depuis le début
15 visiteurs actuellement connectés